CONSEIL

Trop souvent perçu comme un « sachant arrogant » qui impose sa vérité absolue ou vend un service à prix coûtant, sans garantir les résultats, la nature du conseil et ses actions sont bien évidemment au delà de cette image réductrice.

Le consultant participe à l’élaboration de la stratégie et fait des propositions sur les décisions de la direction. Ce dernier soutient les participants dans les réflexions pour atteindre les objectifs et apporte des préconisations basées sur une expérience légitime et des fondamentaux académiques.

Le conseil est partie prenante de son client/partenaire et évolue dans le même sens.

Une spécificité du conseil : Souvent, la posture du conseil, par sa nature, ne fait pas participer les interlocuteurs au cheminement intellectuel de la construction de l’apport en lui même.

FACILITATEUR

Le facilitateur est-il un intermédiaire sans pouvoir de décision qui n’ajoute pas de valeur à un échange entre des parties ?

Son rôle est précis  : La résolution de problématique par l’animation d’un groupe ou à travers un entretien en se basant sur des méthodologies précises qui aident à fluidifier les échanges. Faire préciser les idées et recentrer l’interaction sur l’objectif lui permet de structurer le flux d’information. Son apport principal est bien d’accompagner les parties pour faire converger les intérêts vers une solution efficace en gains mutuels.

Ce dernier a une position de neutralité vis à vis des acteurs impliqués et intervient avant l’apparition du conflit ou du blocage.

MEDIATEUR

Accueilli comme un arbitre des conflits, le médiateur a une contribution bien plus spécifique que son image projeté :

Il est le catalyseur de problématiques complexes, incluant des intérêts divergents multiples et des défis émotionnels autour de la résolution de la situation.

Généralement, le médiateur intervient en situation conflictuel à l’aube d’une procédure juridique ou d’une cassure définitive de la relation

Il n’est pas partie prenante avec les acteurs impliqués.

COACH

Sans doute le terme le plus galvaudé, le motivateur sans grandes compétences précises qui booste les personnes ! Sans doute influencé par le terme du « coach sportif », il est difficile d’imaginer le côté intellectuel de ce mot. Cependant, la réalité est tout autre : Cette compétence est sans doute la plus vertueuse dans son fonctionnement.

Son rôle est l’accompagnement des personnes pour l’atteinte d’un objectif par le questionnement (maïeutique) pour faire accoucher des solutions. il soutien dans la durée et contribue avec une prise de hauteur aux axes de réflexion grâce à des expériences métiers et des domaines d’expertises complémentaires

Sa spécificité est de rendre les personnes acteurs de leur propre développement  et en cela, le coach contribue à placer la personne accompagnée au coeur même du cheminement intellectuel pour parvenir à sa solution, créant de surcroît, une adhésion naturelle à celle-ci.

Il intervient à la suite d’un plan de développement de compétences ou en entretien individualisé et aide à l’indépendance intellectuelle et opérationnelle par l’inclusion totale de la personne dans la création de la solution en gardant une hauteur et une distance.

Text Widget
Aliquam erat volutpat. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Integer sit amet lacinia turpis. Nunc euismod lacus sit amet purus euismod placerat? Integer gravida imperdiet tincidunt. Vivamus convallis dolor ultricies tellus consequat, in tempor tortor facilisis! Etiam et enim magna.